Retour à la liste
Bac +8

Sciences de l’information

Découvrez une liste non exhaustive des différents métiers possibles dans les Sciences du vivant, de la terre et de l’environnement. https://carrieres.cnrs.fr/wp-admin/edit.php?post_type=metier

Chercheur (H/F) en intelligence artificielle

L’intelligence artificielle est de plus en plus utilisée dans le traitement de données (images, sons, textes, etc.) pour faciliter le travail des professionnels de ces domaines. Les algorithmes d’intelligence artificielle nécessitent une phase d’apprentissage (à partir de données d’entraînement) et sont ensuite capable d’améliorer leurs performances avec l’expérience. Faire de la recherche dans ce domaine, c’est développer des approches de déduction logique et les automatiser sous la forme d’algorithmes pour jouer aux échecs, reconnaître des caractères imprimés, poser un diagnostic médical à partir de symptômes, etc.

Chercheur (H/F) en cybersécurité

Les objets du numérique, qu’ils soient matériels (ordinateurs, objets connectés, réseaux informatiques) ou immatériels (logiciels, données, systèmes d’information), sont de plus en plus souvent la cible d'attaques. Le domaine de la cybersécurité développe des méthodes en amont pour éviter ou détecter de tels actes malveillants. Grâce à l’algorithmique, la cryptologie, l’architecture des systèmes informatiques, aux sciences du logiciel ou à l’intelligence artificielle, la chercheuse ou le chercheur analyse et améliore par exemple la sécurité du vote électronique, des données de santé, ou des véhicules autonomes.

Chercheur (H/F) en sciences informatiques éco-responsables

Il s’agit de repenser les systèmes informatiques pour diminuer leurs impacts environnementaux directs et indirects. La chercheuse ou le chercheur applique une forme de sobriété numérique (frugalité, résilience) et améliore l’efficacité énergétique des parties matérielles et logicielles des systèmes informatiques. Cela permet par exemple de réduire la consommation énergétique des réseaux Internet à l’aide de modèles mathématiques et d’algorithmes, d’améliorer l’efficacité des processeurs pour les ordinateurs, ou encore d’optimiser la gestion des bases de données dans les data centers.