Recrutement hors concours

Les emplois permanents du CNRS sont occupés en principe par des fonctionnaires. Toutefois, il est possible de recruter, dans certains cas, des personnels contractuels.

Offres d’emploi contractuels

Le CNRS recrute en contrat à durée déterminée (CDD) et en contrat à durée indéterminée (CDI) des ingénieurs et techniciens (H/F) dans toutes les branches d’activité professionnelle, ainsi que des chercheurs (H/F) doctorants et post-doctorants dans toutes les disciplines scientifiques.

Le CNRS est partenaire de Pôle Emploi et de Choisir le service public  et déploie un plan d’actions pour accompagner ses personnels contractuels (charte des CDD).

 

Découvrez nos offres d’emploi

Stage
16.04.2024

Stagiaire en communication Rh- H/F

PARIS 16 - Ile-de-France
CDD Chercheur
16.04.2024

Chercheuse ou chercheur post-doctorat en génétique quantittaive et génomique de la conservation (H/F)

MONTPELLIER - Occitanie Est
CDD IT
16.04.2024

Chargé/chargée de la coordination du Gis Démocratie & Participation et du Gis Gestes (H/F)

ST DENIS - Ile-de-France
CDD IT
16.04.2024

Ingénieur·e d'études (bases de données et statistiques) pour un projet de recherche (H/F)

BAYONNE - Aquitaine
CDD Doctorant
16.04.2024

Bourse de doctorat (H/F) Génie chimique/Chimie Minérale: Etude d’une réaction de dissolution/précipitation dans le contexte de la décarbonation de l’industrie cimentière

TOULOUSE - Occitanie Ouest

Les étapes du recrutement

Vous souhaitez intégrer le CNRS par la voie contractuelle ? Vous trouverez, ci-dessous, l’ensemble des étapes regroupant les informations utiles sur le processus de recrutement.
  • 01
    Vous envoyez votre candidature
    (CV + lettre de motivation) après avoir créé votre espace candidat sur le site du Portail emploi
  • 02
    Nous vous contactons
    par mail ou par téléphone à l’issue d’une première sélection
  • 03
    Vous passez un entretien
    Vous participez à un (ou plusieurs) entretien(s) de recrutement en fonction du poste
  • 04
    Nous vous donnons une réponse
    Nous vous contactons par mail ou par téléphone (et/ou par courrier) pour vous indiquer si votre candidature est retenue

Offres d’emploi cadres supérieurs

Pour assurer la ligne managériale de l’établissement et représenter la diversité de ses métiers et de ses fonctions, le CNRS recrute tout au long de l’année des profils avec une expertise scientifique et/ou de management.

Découvrez nos offres d’emploi

29.02.2024

Directrice/Directeur adjoint-e des Ressources Humaines

Paris
30.01.2024

Directeur/directrice du Bureau de Bruxelles

Bruxelles, Belgique
31.01.2024

Directrice/Directeur du Laboratoire National des Champs Magnétiques Intenses

Toulouse
29.02.2024

Directeur ou directrice de la station biologique marine de Roscoff

Roscoff
12.02.2024

Directeur adjoint ou directrice adjointe scientifique Terre Solide à l'INSU

Paris
15.01.2024

Responsable adjoint ou adjointe du service central des concours à la DRH

Gif sur Yvette
14.12.2023

Chargé de mission « Animation du réseau de coach internes au CNRS »

Paris
08.12.2023

Directeur/directrice de l’Unité d’appui et de Recherche (UAR) Pouchet

Paris
15.12.2023

Directeur ou directrice de la Maison des Sciences de l'Homme de Paris Saclay

Saclay
15.01.2024

Directeur ou directrice du laboratoire de chimie de coordination

Toulouse
28.03.2024

Adjointe ou adjoint du directeur délégué aux Achats à la direction des Finances, de l'Immobilier et de le Modernisation

Meudon

Les étapes du recrutement

Vous avez un profil cadre ou cadre supérieur et souhaitez intégrer le CNRS ? Vous trouverez, ci-dessous, l’ensemble des étapes regroupant les informations utiles sur le processus de recrutement.
  • 01
    Vous envoyez votre candidature
    Vous envoyez votre candidature par mail
  • 02
    Nous vous contactons
    par mail ou par téléphone à l’issue d’une première sélection
  • 03
    Vous passez un entretien
    Vous participez à un (ou plusieurs) entretien(s) de recrutement en fonction du poste
  • 04
    Nous vous donnons une réponse
    Nous vous contactons par mail ou par téléphone (et/ou par courrier) pour vous indiquer si votre candidature est retenue  

Offres d’emploi handicap

Dans le cadre de sa politique d’insertion en faveur des personnes en situation de handicap, le CNRS ouvre chaque année des possibilités de recrutement dédiées.

Chaque année, le CNRS ouvre des possibilités de recrutement par la voie contractuelle prise en application de l’article L352-4 du code de la fonction publique. Les conditions générales d’accès préalables au recrutement sont précisées dans le décret n°95-979 du 25 août 1995 modifié relatif au recrutement des travailleurs handicapés dans la fonction publique.

La procédure de recrutement par contrat a vocation à faciliter le recrutement de scientifiques en situation de handicap en tant que chercheurs ou chercheuses au CNRS. En effet, elle leur permet d’être recruté sur un contrat d’une période d’un an donnant lieu à titularisation. Elle constitue une voie d’accès complémentaire et dérogatoire à la fonction publique mais ne se substitue pas à la voie d’accès par concours.

Par conformité avec les concours chercheurs de droit commun, l’appréciation des candidats au recrutement par la voie contractuelle, réalisée au regard de leurs compétences, relève des sections concernées du Comité national.

 

 

 

Découvrez nos offres d’emploi

Stage
16.04.2024

Stagiaire en communication Rh- H/F

PARIS 16 - Ile-de-France
CDD Chercheur
16.04.2024

Chercheuse ou chercheur post-doctorat en génétique quantittaive et génomique de la conservation (H/F)

MONTPELLIER - Occitanie Est
CDD IT
16.04.2024

Chargé/chargée de la coordination du Gis Démocratie & Participation et du Gis Gestes (H/F)

ST DENIS - Ile-de-France
CDD IT
16.04.2024

Ingénieur·e d'études (bases de données et statistiques) pour un projet de recherche (H/F)

BAYONNE - Aquitaine
CDD Doctorant
16.04.2024

Bourse de doctorat (H/F) Génie chimique/Chimie Minérale: Etude d’une réaction de dissolution/précipitation dans le contexte de la décarbonation de l’industrie cimentière

TOULOUSE - Occitanie Ouest

Les étapes du recrutement

Vous souhaitez intégrer le CNRS par la voie contractuelle réservée aux personnes en situation de handicap ? Vous trouverez, ci-dessous, l’ensemble des étapes regroupant les informations utiles sur le processus de recrutement. Précision faite, chaque année, le recrutement des chercheurs (H/F) et des doctorants (H/F) par la voie contractuelle a lieu en février, et celui des ingénieurs et techniciens (H/F), en juin.
  • 01
    Vous envoyez votre candidature
    Vous préparez et envoyez votre dossier de candidature
  • 02
    Nous vous contactons
    Vous êtes contacté par mail ou par téléphone à l’issue d’une première sélection
  • 03
    Vous participez à une audition
  • 04
    Nous vous donnons une réponse
    Nous vous contactons par mail ou par téléphone (et/ou par courrier) pour vous indiquer si votre candidature est retenue

Offres de postes de chaires de professeur junior

Cette année, le CNRS ouvre 53 postes accompagnés d’un « package d’entrée » et donnant vocation à la titularisation dans le corps des directeurs de recherche en fin de contrat. Ces 53 chaires correspondent à 43 nouvelles chaires ouvertes pour la première fois en 2024, complétées par 10 chaires ouvertes les années précédentes mais que le CNRS avait décidé de ne pas pourvoir, faute de dossiers de candidature jugés assez convaincants par les jurys. Les candidatures sont ouvertes du 14 février 2024 au 20 mars 2024, 23h59 heure de Paris.

Le CNRS recrute 53 postes de Chaires de professeur junior (CPJ) dans de nombreux domaines scientifiques allant de la métallurgie durable à l’intelligence artificielle, en passant par la science ouverte ou encore l’habitabilité de la Terre.

Dès l’entrée au CNRS, ce contrat offre un environnement financier dédié et comprend des activités d’enseignement dans un établissement d’enseignement supérieur. Ces postes sont proposés en contrat à durée déterminée (CDD) de droit public d’une durée de 3 à 6 ans. Après évaluation de la valeur scientifique et de l’aptitude professionnelle par une commission de titularisation, il permettra d’accéder à un emploi de titulaire dans le corps des Directeurs de Recherche du CNRS.

La liste des 53 postes de chaires de professeur junior

Chimie
Astrochimie (ASTROCHIMIE)

Le CNRS recrute sur une chaire de professeur junior une ou un chimiste de grande qualité avec cinq années d’expérience minimum après la thèse. La candidate ou le candidat retenu mènera une recherche de niveau international dans le domaine de l’astrochimie sur les processus physico-chimiques de formation des molécules dans les milieux astrophysiques ou dans les objets du système solaire et assurera des activités d’enseignement de 45 heures par an en lien avec ce domaine.

Informations sur le jury à venir.

Matériaux et Procédés pour la capture et la transformation des petites molécules (CATRAMOL)

Le CNRS recrute sur une chaire de professeur junior une ou un chimiste de grande qualité avec cinq années d’expérience minimum après la thèse. La candidate ou le candidat retenu mènera dans un environnement stimulant une recherche de niveau international visant à concevoir et mettre en place de nouveaux procédés de capture et/ou transformation de petites molécules (CO2, N2, …), afin de les valoriser dans un cadre de sobriété énergétique et de sauvegarde des ressources rares, et assurera des activités d’enseignement de 45 heures par an en lien avec ce domaine.

Informations sur le jury à venir.

Intelligence Artificielle pour une Nouvelle Chimie des Polymères (IANCHIP)

Vous souhaitez devenir directeur de Recherche au CNRS avant 2030 dans le domaine de la synthèse de polymères assistée par l’intelligence artificielle ? Cette annonce est faite pour vous.

Informations sur le jury à venir.

Méthodologies innovantes (cavité optique, microfluidique, électrosynthèse, catalyse photoredox, etc.) pour la synthèse (METHOD-CHEM)

Le CNRS recrute sur une chaire de professeur junior une ou un chimiste de grande qualité avec cinq années d’expérience minimum après la thèse. La candidate ou le candidat retenu mènera une recherche de niveau international dans le domaine de la réactivité en cavité optique à l’échelle micrométrique (polaritonique), la catalyse photoredox, l’électrosynthèse ou la synthèse en flux continu notamment, pour la synthèse des molécules de demain. Le lauréat ou la lauréate assurera des activités d’enseignement de 45 heures par an en lien avec ce domaine.

Informations sur le jury à venir.

Physico-chimie organique pour la compréhension de la réactivité en synthèse (PHYCOSYNTH)

Le CNRS recrute sur une chaire de professeur junior une ou un chimiste de qualité avec cinq années d’expérience minimum après la thèse. La candidate ou le candidat retenu mènera dans un environnement stimulant une recherche au plus haut niveau international dans le domaine de la physico-chimie organique pour la synthèse et assurera des activités d’enseignement de 45 heures par an en lien avec ce domaine.

Informations sur le jury à venir.

Nano-Electrochimie (NANO-ELECTROCHIMIE)

Le CNRS recrute sur une chaire de professeur junior une ou un chimiste de qualité avec cinq années d’expérience minimum après la thèse. La candidate ou le candidat retenu mènera dans un environnement stimulant une recherche au plus haut niveau international dans le domaine de l’exploitation des effets de taille ou de confinement pour la nanochimie et  la nanoélectrochimie et assurera des activités d’enseignement de 45 heures par an en lien avec ce domaine.

Informations sur le jury à venir.

Chémobiologie des ARN pour la compréhension du fonctionnement du vivant (CHEMBIO-ARN)

Le CNRS recrute sur une chaire de professeur junior une ou un chimiste de grande qualité avec cinq années d’expérience minimum après la thèse. La candidate ou le candidat retenu montrera une double valence, d’une part une expertise en biologie chimique ou chémobiologie des acides nucléiques et d’autre part une expertise dans la régulation de l’expression, de la traduction ou de la stabilité des ARN chez les eucaryotes, procaryotes ou les virus. Le lauréat ou la lauréate assurera des activités d’enseignement de 45 heures par an en lien avec ce domaine.

Informations sur le jury à venir.

Écologie et Environnement
Ecologie tropicale (ECOTROP)

Le champ des recherches actuelles en écologie tropicale est extrêmement vaste en Guyane, du littoral jusqu’à la forêt, et les acteurs du territoire sont très en attente de connaissances pour aider à la décision publique. Le recrutement sur  cette chaire de professeur junior d’une ou d’un écologue devra renforcer les développements les plus récents sur ce sujet et devra s’impliquer dans les enseignements existants ou devra participer à la création de nouvelles formations avec l’université de Guyane pour un volume de 45 heures par an en lien avec ce domaine.

Informations sur le jury à venir.

Enregistrements biologiques des changements environnementaux (Biorecords)

Le CNRS recrute, sur une chaire de professeur junior, un ou une jeune chercheur de haut niveau afin d’améliorer sa visibilité internationale sur le champ thématique des enregistrements biologiques des changements environnementaux. La personne recrutée mènera ses recherches dans un écosystème pluridisciplinaire stimulant dans le domaine des sciences de l’environnement. Elle assurera 45 heures d’enseignement par an en lien avec ce domaine.

Informations sur le jury à venir.

Biomimétisme (BIOMIMETISME)

La manière dont les processus de sélection ont façonné l’anatomie et la physiologie des organismes est une source d’inspiration et d’innovation en termes de sophistication des systèmes existants, de résistance des métariaux ou de mode de détection de signaux. Seules des approches interdisciplinaires, à l’interface entre les sciences biologiques de l’évolution et de l’ingénierie sont à même de permettre le développement d’innovations à large échelle. L’ouverture de cette chaire de professeur junior viendra s’inscrire dans une des thématiques suivantes : genèse de biométériaux métabolisables pour la reconstruction osseuse, technologies bioinspirées des capacités de vol et sensorielles des insectes ou biomécanique du vivant. Une charge d’enseignement en lien avec la thématique de recherche devra être assurée et coordonnée localement avec les équipes d’accueil.

Informations sur le jury à venir.

Mathématiques
Géométrie algébrique (GA)

Le CNRS recrute sur une chaire de professeur junior une mathématicienne ou un mathématicien de haut niveau. La candidate ou le candidat retenu mènera dans un environnement stimulant une recherche au plus haut niveau international dans le domaine de la géométrie algébrique et assurera des activités d’enseignement de 45 heures par an en lien avec ce domaine.

Informations sur le jury à venir.

Équations aux dérivées partielles (EDP)

Le CNRS recrute sur une chaire de professeur junior une mathématicienne ou un mathématicien de haut niveau. La candidate ou le candidat retenu mènera dans un environnement stimulant une recherche au plus haut niveau international dans le domaine de l’analyse des équations aux dérivées partielles et assurera des activités d’enseignement de 45 heures par an en lien avec ce domaine.

Informations sur le jury à venir.

Circulation-mobilité-diffusion-réseaux (MOBIMATHS)

Le CNRS recrute un chercheur travaillant à l’intersection des sciences humaines et sociales et des mathématiques. Son profil répond à la volonté du CNRS de proposer un ensemble de CPJ inter-instituts, en lien avec sa priorité dédiée à l’interdisciplinarité. Ce profil vise à rapprocher les mathématiques et les sciences humaines et sociales pour traiter des questions majeures du fonctionnement des sociétés anciennes et contemporaines.

Informations sur le jury à venir.

Physique
Mesures de précisions pour la physique fondamentale (PRECISION )

La dernière décennie a été marquée par des avancées significatives dans le contrôle précis de la lumière, de la matière et de leur interaction. Cela a permis la réalisation de dispositifs expérimentaux dotés à la fois d’une sensibilité et d’une exactitude exceptionnelles, en particulier dans le domaine des capteurs quantiques utilisant des atomes et des molécules froids ou des ions piégés. Ces avancées ont ouvert des perspectives très prometteuses pour tester le Modèle Standard, mesurer les constantes physiques fondamentales, rechercher des signatures de la matière noire où détecter des ondes gravitationnelles dans un domaine spectral inaccessible aux interféromètres optiques. Le CNRS recrute une physicienne ou un physicien expérimentateur(e) de haut niveau pour renforcer l’un des deux domaines suivants : le premier concerne les mesures de haute précision exploitant le contrôle quantique d’ions piégés ou de molécules froides.  Le second vise à repousser les limites des réseaux de capteurs quantiques en exploitant l’antenne MIGA, un réseau d’interféromètres atomiques en cours de construction au laboratoire souterrain à bas bruit de Rustrel (LSBB).

Informations sur le jury à venir.

Théorie de la matière condensée et information quantique (TheMaCoIF)

L’information quantique est un domaine récent en plein développement dans le monde, avec de nombreuses applications possibles. Certaines des implémentations possibles de ce domaine sont liées à la matière condensée, comme les différents qubits construits à partir de jonctions Josephson supraconductrices. En parallèle, les outils et concepts de l’information quantique ont irrigués la matière condensée théorique, menant à de nouvelles perspectives et de nouveaux outils théoriques, comme l’étude des états topologiques, l’utilisation de l’intrication quantique pour décrire les transitions de phase, ou de nouvelles méthodes numériques de simulations. La chaire junior a vocation à soutenir ces développements, en recrutant un chercheur ou une chercheuse en physique théorique travaillant à cette interface, soit en étudiant des implémentations en matière condensée de sujets d’information quantique, soit en utilisant des outils et concepts d’information quantique en matière condensée, de manière analytique ou numérique.

Informations sur le jury à venir.

Physique statistique et intelligence artificielle (PhyStatIA)

L’intelligence artificielle a connu un énorme développement ces dernières années dans le monde, avec des applications dans de nombreux domaines de la science et de l’industrie. Depuis quelques années, les méthodes d’apprentissage automatique et de réseaux de neurones ont développé des liens de plus en plus importants avec la physique statistique. La chaire junior vise à soutenir cette interface, pour recruter un chercheur ou une chercheuse développant des techniques élaborées d’intelligence artificielle pour résoudre des problèmes de physique statistique, ou utilisant des outils issus de la physique statistique pour mieux comprendre et améliorer les algorithmes d’apprentissage automatique.

Informations sur le jury à venir.

Nouvelles perspectives en microscopie électronique pour la caractérisation avancée de matériaux innovants (MATEM)

La chaire de professeur.e junior MATEM vise à attirer un talent dans l’un des quatre laboratoires d’accueil qui se sont équipés récemment de microscopie électronique à l’état de l’art. Le projet de recherche s’appuiera pleinement sur les fonctionnalités de ces instruments avec le double objectif de faire progresser la connaissance, mission première du CNRS, et de contribuer à faire émerger des matériaux innovants, sources de nouveaux concepts applicatifs.

Informations sur le jury à venir.

Biomécanique pour la santé (MecanoBio)

Le CNRS recrute une chaire de professeur junior sur l’étude des phénomènes physiques et mécaniques dans le domaine de la santé humaine. Cette chaire vise une avancée de la compréhension  du rôle des forces mécaniques de toutes natures dans les processus biophysiques à la fois pour renforcer la connaissance dans le domaine de la santé humaine, mais aussi pour des applications dans la compréhension du développement des pathologies à des fins de traitement. La recherche menée dans ce cadre sera en lien avec les praticiens hospitaliers, et pourra être menée avec une richesse méthodologique qui ira de l’expérimentation à la théorie en passant par la modélisation ou la simulation.

Informations sur le jury à venir.

Physique nucléaire et physique des particules
Étude du secteur de Higgs avec ATLAS au LHC et perspectives avec le Futur Collisionneur Circulaire (ATLASH)

Dans la compréhension des liens entre l’infiniment petit, les particules dites élémentaires, et l’infiniment grand, l’origine et l’évolution de l’Univers, le boson de Higgs joue un rôle majeur. Pour progresser sur ce questionnement, la détermination de l’autocouplage du boson de Higgs et la recherche de physique au-delà du modèle standard sont des sujets clés. La chaire de professeur junior sera dédiée à ces recherches au travers de l’expérience Atlas au LHC du Cern, en contribuant également à la construction du trajectographe à pixels ITK pour la phase à Haute Luminosité du LHC, à la préparation de la physique au FCC-ee et la R&D détecteur nécessaire.

Informations sur le jury à venir.

Données Nucléaires : de la physique nucléaire fondamentale aux réacteurs (DATANUC)

La physique du noyau atomique occupe un rôle essentiel dans les études du fonctionnement des réacteurs nucléaires. Les réactions nucléaires induites par des neutrons permettent de fournir les données nucléaires nécessaires pour mieux comprendre et prévoir le fonctionnement des réacteurs. La récente mise en opération de l’installation Neutrons for Science au GANIL ouvre de nouvelles perspectives pour l’étude des processus nucléaires induits par les neutrons et les mesures de haute précision des sections efficaces des réactions induites par les neutrons. Le titulaire de la Chaire de professeur junior se focalisera sur des campagnes de mesures auprès de NFS, l’analyse des données ainsi que la mise au point des instruments associés.

Informations sur le jury à venir.

Etude du fond cosmologique à l’aide de détecteurs supraconducteurs à très basse température KIDS (KIDS4CMB)

Après le succès du satellite Planck, l’enjeu actuel est celui de la détection des modes-B en polarisation du CMB qui serait une signature unique de la période d’inflation dans l’univers primordial. Des projets de mesure des anisotropies de polarisation du CMB au sol, Simons Observatory et CMB-S4 et de la préparation de missions spatiales futures orientées vers la mesure des distorsions spectrales du CMB sont au coeur de la chaire de professeur junior, dont le périmètre s’étend des contributions à la construction d’instruments utilisant les détecteurs « KIDS » jusqu’à l’exploitation et l’analyse des données.

Informations sur le jury à venir.

Sciences biologiques
Agents pathogènes vectorisés par les insectes (APVI)

Opportunité unique de développer un projet scientifique ambitieux sur les interactions insecte vecteurs-pathogènes en s’appuyant sur un insectarium BSL3.

Informations sur le jury à venir.

Biologie des virus géants (BVG)

Le CNRS recrute une chaire de professeur junior pour lever le voile sur la contribution des virus géants à l’évolution du monde cellulaire.

Informations sur le jury à venir.

Evo-dévo des organismes marins multicellulaires (animaux) (EvoDevoLBDV)

Comprendre comment les mécanismes cellulaires et développementaux évoluent, en utilisant des animaux marins.

Informations sur le jury à venir.

Cognition, motricité et sensorimotricité chez l'enfant (CogMoSenso)

Comprendre comment les compétences motrices et sensorielles sont acquises et comment se mettent en place des fonctions exécutives et cognitives chez l’enfant sont des enjeux stratégiques auxquels le CNRS répond par l’ouverture d’une chaire de professeur junior.

Informations sur le jury à venir.

Inégalités éducatives (InEdBiolDev)

Le CNRS renforce sa recherche dans le domaine stratégique des questions autour de l’éducation par une chaire de professeur junior sur les inégalités éducatives dues aux vulnérabilités individuelles d’origine biologique.

Informations sur le jury à venir.

Microbiote et physiopathologies (Micro-Phy)

Le CNRS recrute une chaire de professeur junior pour améliorer sa visibilité internationale dans le champ thématique extrêmement stratégique et en plein essor du microbiote et physiopathologie/santé sur le campus CNRS d’Orléans en association avec une infrastructure nationale de production de modèles animaux.

Informations sur le jury à venir.

Rôles moléculaires, physiologiques et cellulaires des Modifications des ARNs (ModARN)

Le CNRS recrute un ou une jeune scientifique d’excellence pour développer un projet de recherche visant à étudier les rôles des modifications chimiques des ARNs chez les eucaryotes.

Informations sur le jury à venir.

Neurobiologie de la Perception Sensorielle des Aliments (PerSenso)

Opportunité unique de développer un projet interdisciplinaire sur la perception sensorielle des aliments en lien avec la cognition et les enjeux sociétaux.

Informations sur le jury à venir.

Imagerie dynamique multistructure du cerveau de l’animal éveillé (DynaBrain)

Le CNRS recrute une chaire de professeur junior dans un domaine particulièrement stratégique des Neurosciences visant à décrypter les réseaux neuronaux par des approches de rupture pour l’exploration simultanée d’évènements multi-échelles pendant la réalisation d’une tâche complexe.

Informations sur le jury à venir.

Matériaux nanoporeux (zéolithes) et applications biomédicales (ONCONANO)

Le CNRS recrute une chaire de professeur junior interdisciplinaire chimie-biologie visant à développer des nanoparticules théranostiques basées sur l’innovation en chimie pour des applications à la santé de demain.

Informations sur le jury à venir.

IA et données multi-échelles issues des génômes (OMIK-IA)

Les technologies de séquençage à haut débit ont offert aux scientifiques un accès sans précédent aux données génétiques de nombreux organismes. Ces données dites « omiques » sont cependant hétérogènes et multi-échelles et l’exploitation de leur plein potentiel nécessite le développement de nouvelles méthodes en sciences informatiques et mathématiques. Pour s’attaquer à ce défi et encourager l’union des recherches en « omique » et en apprentissage automatique, le CNRS propose une chaire de professeur junior sur cette thématique.

Informations sur le jury à venir.

Sciences humaines et sociales
Données de santé et SHS (SANDOSHS)

Le CNRS recrute un chercheur ou une chercheuse en sciences humaines et sociales pour occuper une chaire de professeur junior dédiée aux enjeux liés à la multiplication des données de santé et à l’usage croissant des outils numériques dans le domaine de la santé. La Chaire portera tout autant sur l’analyse de ce phénomène, de sa portée et de ses limites que sur les politiques de santé et les pratiques associées à l’irruption d’outils numérique dans les politiques de prévention et de soin et aux données dans le domaine de la santé.

Informations sur le jury à venir.

Acteurs non étatiques, régulations, transformations sociales (REGANET)

Le CNRS recrute une chercheuse ou un chercheur en sciences humaines et sociales sur une chaire de professeur junior dédiée aux « Acteurs non étatiques, régulations, transformations sociales ». Elle a pour objectif de renouveler les interrogations scientifiques relatives à cette thématique, en privilégiant les démarches comparatives, et de multiplier les perspectives et les approches tant du point de vue disciplinaire que méthodologique.

Informations sur le jury à venir.

Connaissance de la Chine contemporaine (CHINE)

Le CNRS recrute une chercheuse ou un chercheur en sciences humaines et sociales sur une chaire de professeur junior dédiée à la connaissance de la Chine contemporaine. Les recherches pourront porter sur la société chinoises et ses dynamiques internes mais également sur les aspects économiques, juridiques ou politiques. Pourront être proposés des projets ayant trait aux relations internationales et aux questions géopolitiques.

Informations sur le jury à venir.

Transition énergétique (TRAE)

Le CNRS recrute une chercheuse ou un chercheur en sciences humaines et sociales sur une chaire de professeur junior dédiée à la transition énergétique. Elle a pour objectif de contribuer à la réflexion scientifique sur un enjeu majeur et global, qui conditionne d’autant plus l’habitabilité de la planète qu’il doit s’inscrire dans un monde limité en ressources. Au-delà des approches techniques, ces transformations seront envisagées dans leurs dimensions sociales, juridiques, économiques, culturelles et politiques.

Informations sur le jury à venir.

Patrimoine culturel immatériel et environnement (PCIE)

Le CNRS recrute un chercheur ou une chercheuse en sciences humaines et sociales pour occuper une chaire de professeur junior dédiée à l’analyse des formes immatérielles du patrimoine, qui occupent aujourd’hui une place centrale et à l’exploration des pratiques – transmission, patrimonalisation – qui lui sont associées. Cette chaire fera également place aux questions consacrées au développement durable, participant au soutien apporté aux recherches sur l’habitabilité de la planète. Elle constituera un savoir crucial pour les politiques culturelles locales, nationales et internationales.

Informations sur le jury à venir.

Cognition comparée : évolution du langage et de la communication (Cogcomp)

Le CNRS recrute une chercheuse ou un chercheur en sciences humaines et sociales sur une chaire de professeur junior dédiée à la cognition comparée, dans le champ de l’évolution du langage et la communication. La chaire a comme objectif d’examiner une des capacités fondamentales de l’esprit humain, le langage, à la lumière des systèmes de communication non humains et de leurs propriétés, et de le situer dans l’histoire long des organismes et de leurs interactions, de l’évolution du cerveau et de la cognition.

Informations sur le jury à venir.

Ingénierie
Physique et technologie des systèmes quantiques neuromorphiques (TH)

Les thèmes de la chaire sont le développement de nouvelles micro-nano-technologies et hétérostructures hybrides 2D en ingénierie des matériaux quantiques et plateformes neuromorphiques pour des applications dans les communications à haut débit, l’informatique numérique (complexe et/ou économe en énergie), les ordinateurs quantiques, les capteurs. , les biocapteurs, les réseaux multiélectrodes ou encore les prothèses neurales.

Informations sur le jury à venir.

Aéronautique et astronautique (A&A)

Cette chaire concerne la mécanique et la physique des fluides réactifs et non réactifs, structures, matériaux, plasmas, combustion, dans les domaines aéronautiques et aérospatiaux, pour des recherches en phase avec les enjeux de développement durable du transport aérien et de la conquête spatiale.

Informations sur le jury à venir.

Imagerie biomédicale (ImaBio)

Le CNRS recrute un chercheur de haut niveau sur une chaire de professeur junior afin  de promouvoir des développements avancés dans le domaine de l’imagerie biomédicale recouvrant l’instrumentation, l’acquisition, la reconstruction et l’analyse d’images ou la modélisation afin de faire émerger des biomarqueurs quantitatifs, sensibles et spécifiques des processus physiologiques et pathologiques.

Informations sur le jury à venir.

Material by design, frugalité (Materials)

Le CNRS recrute un chercheur travaillant sur  la frugalité dans le domaine de la conception des matériaux, c’est à dire sur la réduction de l’impact de la fabrication et/ou de l’utilisation des matériaux sur l’environnement et/ou les émissions de CO2.

Informations sur le jury à venir.

Sciences informatiques
Sécurité informatique à la frontière logiciel-matériel (SecLoMa)

La cybersécurité est aujourd’hui un besoin essentiel pour tous les systèmes, tant pour les couches matérielles que logicielles. Il existe des fuites d’informations et des attaques qui utilisent des composants sans nécessiter d’accès physique à ceux-ci. Ces nouvelles familles d’attaques, à l’interface entre le logiciel et le matériel, constituent probablement l’une des menaces les plus importantes – et peut-être les moins anticipées – de la décennie. Pour relever ce défi, le CNRS propose une chaire de professeur junior.

Informations sur le jury à venir.

Sciences informatiques écoresponsables (ECO)

La dimension éco-responsable est aujourd’hui une priorité forte de la plupart des disciplines scientifiques et les sciences informatiques sont concernées en tout premier lieu, par exemple les thématiques des réseaux avec ou sans fil, des architectures matérielles, du cloud computing, des capteurs et systèmes embarqués, de l’intelligence artificielle, des sciences du logiciel, ou du calcul haute performance. Il s’agit de concevoir des solutions technologiques performantes tout en ayant un impact environnemental qui soit modéré, ce qui induit un changement de paradigme. Pour relever ce défi, le CNRS propose une chaire de professeur junior.

Informations sur le jury à venir.

Science des données de santé (SDS)

L’analyse des données de santé, qui sont massives, hétérogènes et complexes engendre des nouvelles problématiques en sciences informatiques, en particulier en gestion des données, traitement automatique des langues, modélisation dynamique, apprentissage statistique et profond, intelligence artificielle. Ces recherches doivent prendre en compte les attentes des usagers au sens large (patients, soignants, accompagnants). Pour relever ce défi, le CNRS propose une chaire de professeur junior.

Informations sur le jury à venir.

Telecom et réseaux du futur (TRF)

Opportunité unique de développer un projet scientifique couvrant tous les aspects liés aux télécommunications et réseaux. On y retrouve les aspects liés à la détection, l’estimation et le codage/décodage dans les communications, incluant des approches bayésiennes, de l’apprentissage machine et des réseaux de neurones. On y retrouve aussi coté réseaux la conception, l’analyse et l’évaluation d’algorithmes et d’architectures à l’aide de plates-formes expérimentales et d’outils d’optimisation et d’évaluation des performances. Les travaux autour des futurs systèmes de communication et de leur consommation énergétique/éco-responsabilité (Low Digital Footprint) sont une des priorités du projet scientifique.

Informations sur le jury à venir.

Véhicules autonomes et transport (VAT)

L’objectif général de ce projet est de renforcer les activités du CNRS dans le domaine de la robotique, de l’automatique et de l’IA pour les systèmes autonomes en interaction avec des humains avec deux axes principaux de recherche : (1) développer de nouvelles approches et architectures de contrôle pour les véhicules autonomes et (2) apprendre les situations de conduite pour s’adapter aux préférences et contraintes du conducteur. La perception et la compréhension de situations en environnement ouvert et dynamique, de même que la gestion des incertitudes et de l’intégrité du véhicule sont des enjeux majeurs relevant de ce projet, dont l’objectif est de consolider les laboratoires d’excellence du domaine.

Informations sur le jury à venir.

Biologie numérique (Biologienumérique)

Cette chaire s’inscrit dans la thématique « Santé Numérique». Le domaine de la santé, et notamment de la cancérologie, est l’un des terrains majeurs que les sciences informatiques sont en train de modifier en profondeur. Comment mieux détecter et prédire certaines tumeurs ? Peut-on prédire leur évolution ou leur réponse à un traitement ? Quel est le mécanisme de prolifération voire d’invasion des cellules cancéreuses ? Comment élaborer des politiques et des recommandations pour améliorer la qualité de vie des patients durant un traitement ? Cette chaire s’intéresse aux modèles de simulation qui, contrairement aux algorithmes d’apprentissage, présentent un atout considérable : ils sont fiables et explicables.

Informations sur le jury à venir.

Terre et Univers
Origine de l’Univers et des galaxies avec Gaia et/ou Euclid : mise œuvre et exploitation de ces deux grands relevés d’astronomie spatiale (ASTRO SURVEYS)

Le CNRS recrute sur une chaire de professeur junior une ou un spécialiste accompli.e dans l’exploitation des données des missions spatiales Euclid ou Gaia. Avec une contribution majeure à l’exploitation de l’une ou l’autre de ces deux missions, la candidate/le candidat devra proposer un programme ambitieux dans le domaine de la compréhension de l’origine de l’Univers, de la formation des galaxies ou de la structure de notre Galaxie.

Informations sur le jury à venir.

Observation et imagerie sismologique pour la compréhension des processus dans l'enveloppe lithosphère-asthénosphère (SeisObs)

Le CNRS recrute sur une chaire de professeur junior un chercheur-sismologue (H/F) de haut niveau, confirmé. La candidate ou le candidat retenu devra être moteur dans le développement de nouvelles approches pour l’acquisition et l’exploitation des données sismologiques, en valorisant en particulier celles provenant des services nationaux d’observation et parcs d’instruments nationaux. Il/elle aura comme objectif de mieux comprendre les processus physico-chimiques qui gouvernent la dynamique terrestre. La candidate ou le candidat contribuera fortement à l’animation de la communauté nationale notamment au travers de l’infrastructure de recherche EPOS-France et des outils d’animation des Observatoires de l’EOST (Strasbourg), IPG-Paris, l’OSUG (Grenoble), l’OCA (Nice) ou l’EOST (Strasbourg).

Informations sur le jury à venir.

Nouveaux outils du suivi dynamique des processus d'interface entre la lithosphère, l'océan et les écosystèmes marins dans les grands fonds et la colonne d'eau (DeepOc)

Le CNRS recrute sur une chaire de professeur junior une ou un spécialiste accompli.e dans le développement d’approches instrumentales et expérimentales permettant de mieux comprendre l’environnement marin profond, y compris à l’interface avec la lithosphère. Avec une contribution majeure à un ou plusieurs des thèmes suivants : dynamique, processus biogéochimique, impacts anthropiques et rétroactions sur les écosystèmes, la candidate/le candidat devra proposer un programme ambitieux dans le domaine de l’exploration et/ou l’observation, principalement à l’aide de véhicules hauturiers téléopérés et autonomes.

Informations sur le jury à venir.

Observation et exploitation des données sur l’océan global pour une meilleure compréhension des processus clefs océaniques dans un contexte de changement climatique (OEDOG)

Le CNRS recrute sur une chaire de professeur junior une ou un spécialiste accompli.e dans l’analyse d’observations acquises dans le cadre de Services Nationaux d’Observation pour le suivi et la compréhension des mécanismes de la circulation océanique et de la biogéochimie marine aux échelles de temps sub-saisonnière à climatique. Avec une contribution majeure à un ou plusieurs des thèmes suivants : circulation thermohaline, pompe biologique du carbone, stocks et les flux des éléments biogènes, évolution des zones de minimum d’oxygène, vagues de chaleurs marines, la candidate/le candidat devra proposer un programme ambitieux pour l’étude de l’évolution long terme de la variabilité de la dynamique océanique et/ou de la biogéochimie de l’océan hauturier, que ce soit dans l’océan global ou en considérant notamment les zones d’intérêt telles que les régions polaires ou tropicales.

Informations sur le jury à venir.

Observer les changements globaux et leurs conséquences : une approche interdisciplinaire et territorialisée (OBAIS)

Le CNRS recrute un chercheur (H/F) confirmé dont le projet transdisciplinaire devra croiser les disciplines, les méthodologies et les approches pour (1) comprendre les modifications et les réponses des milieux et des socio-écosystèmes face aux changements globaux et aux inégalités croissantes, (2) observer et analyser les politiques de transition (adaptation et/ou d’atténuation), ainsi que les conséquences humaines, sociales, politiques, environnementales. Cette stratégie permettra de hiérarchiser les mécanismes physiques, biogéochimiques et sociaux à l’œuvre pour ensuite être force de proposition pour les décideurs.

Informations sur le jury à venir.

Les étapes du recrutement

L'affectation de lauréats·es dans les unités comportant une zone à régime restrictif est soumise à l'obtention de l'autorisation d'accès, délivrée après avis du haut fonctionnaire de défense et de sécurité du Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche.
  • 01
    Ouverture des inscriptions
    14 février 2024
  • 02
    Clôture des inscriptions
    20 mars 2024 à 23h59
  • 03
    Présélections des dossiers par un comité de sélection
    examine les dossiers de candidature et sélectionne les candidats et candidates qu’il souhaite auditionner
    Mi-avril à mi-juin 2024
  • 04
    Auditions des candidats retenus
    à l’étape de présélection par le comité de sélection
    Début mai à mi-juillet 2024
  • 05
    Résultats
    Fin juillet 2024

Conditions & modalités

Modalités de candidature

Créez votre compte dans Portail d’emploi

Votre dossier de candidature sera composé d’un seul document PDF incluant :

  • Le formulaire de candidature renseigné
  • Le diplôme de doctorat ou toutes les pièces nécessaires à la demande d’équivalence
  • Une pièce d’identité avec photographie
  • La demande éventuelle d’aménagement de l’audition

Tout dossier incomplet à la date de clôture des inscriptions sera non recevable.

Conditions requises pour candidater

1 – Être titulaire d’un des diplômes mentionnés ci-après :

  • doctorat
  • doctorat d’État ou de troisième cycle
  • diplôme de docteur ingénieur
  • diplôme d’études et de recherche en sciences odontologiques (DERSO)
  • diplôme d’études et de recherche en biologie humaine (DERBH)

2 – Être titulaire d’un titre universitaire étranger jugé équivalent aux diplômes cités

Pour les diplômes étrangers, une traduction en français doit être effectuée par un traducteur assermenté ou donner lieu à une attestation de comparabilité qui peut être obtenue auprès de l’ENIC-NARIC : www.france-education-international.fr/enic-naric-menu/comment-obtenir-attestation.

3 – Justifier des titres et travaux scientifiques jugés équivalents aux diplômes cités

Si vous n’êtes pas titulaire d’un doctorat (parce que vous n’avez pas encore soutenu votre thèse, ou que vous n’avez pas de diplôme équivalent mais pouvez justifier de travaux scientifiques, etc.), ou si vous êtes titulaire d’un diplôme étranger, vous pouvez néanmoins être éligible après avis de l’instance d’évaluation compétente du Comité national de la recherche scientifique qui se prononcera sur l’équivalence de vos travaux scientifiques.

Aménagements d’épreuves

Si vous êtes en situation de handicap permanent et avez la qualité de travailleur handicapé ou êtes bénéficiaire de l’obligation d’emploi, vous pouvez bénéficier d’un aménagement d’épreuve pour la réalisation de votre audition.

Vous devez demander les aménagements au moment de votre inscription à l’adresse suivante : DRH.SCC@cnrs.fr.

La demande est étudiée après la production d’un justificatif attestant l’appartenance à l’une des catégories précitées et d’un certificat médical qui précise les aménagements souhaités, complété par un médecin agréé désigné par l’administration. Ces aménagements ne vous sont pas accordés automatiquement, ils le sont en fonction de la nature de votre handicap. Ils permettent notamment d’adapter la durée et le fractionnement des épreuves à vos moyens physiques ou de vous apporter les aides humaines et techniques nécessaires. Dans l’éventualité où votre handicap ou votre état de santé évoluerait entre la demande d’aménagement des épreuves et la date de leur déroulement, vous devrez fournir les documents complémentaires dans les délais qui permettent, le cas échéant, leur prise en compte.

Pour les candidat(e)s ultramarins ou résidant à l’étranger, les candidates enceintes et les candidat(e)s dont l’état de santé le justifie, l’audition est organisée en visioconférence sur demande au moment de l’inscription. Contacter le service des concours à l’adresse suivante: DRH.SCC@cnrs.fr

Liens utiles

Ce dispositif de recrutement s’inscrit dans le cadre de la Loi de programmation de la recherche https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000042738027

Les modalités de ce recrutement sont prises en application du décret n° 2021-1710 du 17 décembre 2021 modifié relatif au contrat de chaire de professeur junior https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000044518389/2023-02-11/

Arrêté du 22 février 2022 fixant les modalités de candidature aux recrutements par voie de contrat de chaire de professeur junior
https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000045300174

Arrêté du XXXX 2024 fixant pour l’année 2024 la liste des contrats de chaires de professeurs juniors à venir